top of page
Rechercher

L'évolution de la chaussure au Canada (première partie)

L'histoire de la chaussure au Canada remonte à l'arrivée des premiers peuples, qui utilisaient des matériaux locaux pour fabriquer leurs chaussures adaptées au climat et à leur mode de vie. Ces chaussures étaient souvent faites de peaux d'animaux tannées et de fibres végétales.


Mocassins amérindiens de la tribu Huron, Canada, 1790-1815. Ils sont fabriqués à partir de peau tannée et teinte indigène, de ruban de soie, de plumes, de poils de cerf et d'orignal et de minuscules franges en tube de métal. Le motif de broderie florale est saisissant et très habilement réalisé.


Avec l'arrivée des Européens au 16e siècle, de nouvelles techniques de fabrication de chaussures ont été introduites au Canada. Les colons ont apporté avec eux des méthodes de fabrication plus sophistiquées, utilisant notamment du cuir pour créer des chaussures durables et résistantes.


Au 19e siècle, l'industrialisation a transformé le secteur de la chaussure au Canada. Les premières usines de fabrication de chaussures ont vu le jour, permettant une production à plus grande échelle. Cette période a également vu l'introduction de nouvelles machines et technologies dans le processus de fabrication.


Au cours du 20e siècle, la mode a joué un rôle important dans l'évolution des styles de chaussures au Canada. Les tendances de la mode ont influencé la conception des chaussures, allant des bottes de travail robustes aux chaussures de sport plus légères et élégantes.


Dans les années récentes, l'industrie de la chaussure au Canada a connu des défis et des opportunités avec la mondialisation et le commerce international. La concurrence mondiale a poussé certaines entreprises à se délocaliser, tandis que d'autres ont su mettre en avant leur savoir-faire artisanal et local pour se démarquer sur le marché.


Aujourd'hui, l'industrie de la chaussure au Canada continue d'évoluer avec l'intégration de technologies avancées dans la conception et la fabrication. Les marques canadiennes sont également de plus en plus sensibles aux questions environnementales, en proposant des chaussures plus durables et respectueuses de l'environnement.

En conclusion, l'histoire de la chaussure au Canada est un récit riche en évolution et en adaptation, reflétant à la fois les traditions autochtones et l'influence des échanges culturels et économiques avec le reste du monde.


Références :

1. Canadian Museum of History - "Footwear in Canada: From Craft to Industry" (https://www.historymuseum.ca/cmc/exhibitions/industry/footwear/index_f.shtml)

2. The Canadian Encyclopedia - "Footwear Industry" (https://www.thecanadianencyclopedia.ca/en/article/footwear-industry)


Un point historique:



Ancienne usine Bâta en Ontario. transformé maintenant en appartements


Dans les années 1940 et 1950, le Canada a connu un essor significatif de son industrie de la chaussure grâce à la demande croissante de chaussures de qualité pendant la Seconde Guerre mondiale. Pendant cette période, de nombreuses usines de chaussures ont été créées pour répondre aux besoins des militaires et des civils.


Un exemple notable est l'usine de chaussures Bata Shoe Company, fondée par Thomas Bata à Zlín, en Tchécoslovaquie, dans les années 1890. Après la Seconde Guerre mondiale, Thomas Bata a choisi de s'établir au Canada en raison de son emplacement stratégique et de ses vastes ressources en matières premières. En 1939, il a ouvert sa première usine canadienne à Batawa, en Ontario.


Pendant la guerre, l'usine de Batawa s'est spécialisée dans la fabrication de bottes militaires pour les forces armées canadiennes et alliées. Grâce à son efficacité de production et à la qualité de ses produits, l'usine a contribué de manière significative à l'effort de guerre et à l'approvisionnement en chaussures pour les soldats.

Après la guerre, l'usine Batawa a continué à prospérer et à se développer, devenant l'une des plus grandes usines de chaussures au Canada. Elle a fourni des chaussures pour le marché intérieur et a également exporté ses produits vers d'autres pays. L'usine Batawa a laissé un héritage durable dans l'histoire de l'industrie de la chaussure au Canada, témoignant de l'importance de cette industrie dans l'économie et la société du pays.


En ce qui concerne les endroits au Québec où l'industrie de la chaussure était présente lors de la révolution industrielle, plusieurs villes se sont démarquées dans ce secteur :


1. Saint-Hyacinthe : Située au sud-est de Montréal, Saint-Hyacinthe était un important centre de production de chaussures au Québec. La ville abritait de nombreuses usines de chaussures qui employaient de nombreux travailleurs.


2. Montréal : La métropole québécoise, Montréal, a également joué un rôle significatif dans l'industrie de la chaussure pendant la révolution industrielle. De nombreuses entreprises de fabrication de chaussures ont émergé dans la ville pour répondre à la demande croissante de chaussures.


3. Sherbrooke : Située dans la région de l'Estrie, Sherbrooke était un autre centre de production de chaussures au Québec. L'industrie de la chaussure y a contribué à l'économie locale et a fourni des emplois à de nombreux résidents.

Ces endroits au Québec ont joué un rôle clé dans l'essor de l'industrie de la chaussure pendant la révolution industrielle, contribuant ainsi à l'économie et à l'histoire du secteur au Canada.

30 vues0 commentaire

Comments