top of page
Rechercher

Data & la mode (partie 1)


Il n'y a pas si longtemps, inclure le mot robot dans le titre d'un article signifiait partir en pleine dans la science-fiction.

Aujourd'hui, parler de robotique et l'intelligence artificielle est très actuel. La plupart d'entre nous serions capables de discerner ce qui est un robot et qu'est-ce qu'un robot humanoïde. Cette dernière suscite généralement des désaccords. Si l’on parle de l'hypothèse de la “Vallée inquiétante” où sont étudiés les degrés d'inconfort de l'être humain lors de l'observation d'une réplique anthropomorphe ou virtuelle qui, lorsqu'elle ressemble excessivement à un être humain réel , est capable de provoquer un rejet et une aversion forte.


Il est bien vrai que l'industrie de la mode a généré un questionnement technologique ou l'on ne sait pas vraiment où celui-ci nous mènera. Il est vrai qu’il semble tourner en rond, ou du moins il est fort lent et plutôt opaque. Mais tout le monde l’attend, comme un tsunami sur le point de déferler sur le marché d'une manière ou d'une autre.


Une question que l’on pourrait se poser serait de savoir si lors des dernières années nous nous nous sommes suffisamment préparés pour ce qui est à venir. Sommes nous conscients des changements constants dans notre environnement? Avons-nous travaillé la mentalité de notre société pour favoriser l’adaptation des changements qui s’en viennent? Dans notre industrie, avons-nous les outils appropriés pour que l’adaptation soit viable et rapide? Disons que nous l'avons fait et, que nous nous sommes préparées et étudié tous les outils qui sont à notre portée.


Mais alors, que se passe-t-il autour de nous? Comment expliquer que l’on arrive pas à tout comprendre, tout voir? Quelles sont les raisons qui ne nous amènent pas à voir ou à comprendre le phénomène dont nous parlons dans notre organisation? Et, plus encore, comment puis-je tirer profit et générer un impact dans mon organisation à propos de quelque chose que je ne vois pas et que je ne comprends pas?


Les réponses peuvent être nombreuses et variées en fonction de chacune des conditions matérielles qui se produisent dans chaque cas. Il est fort courant que dans l'industrie de la mode, comme dans d'autres, il y ait ceux qui n'ont pas encore pris en considération une stratégie d'observation, d’exploration, d’analyse et mise en œuvre de l'intelligence artificielle. Il y a certaines équipes qui font de petits efforts avec des solutions de marché packagées pour résoudre des points spécifiques de leur organisation. Mais les solutions sont incomplètes à ce jour.


Sans doute la clé du puzzle est là. Quelles sont les bases des connexions existantes? La première c’est le talent - fil conducteur - puis l'innovation. Le talent apporte des idées, des mécanismes pour pouvoir les exécuter et travailler les solutions aux problèmes qui interpellent. L’innovation est la conviction réelle d'avoir un précurseur qui veille à ce que tout cela se produise. Le travail acharnée dans un domaine spécifique. Un agent organisé et surtout capable d'entreprendre une action - suffisante, nécessaire - pour porter à terme l’action demandée.


deuxième partie le dimanche :)



12 vues0 commentaire

Comments